Quels sont les pièges à éviter en achat mobil-home ?

En tant qu’investisseur actif de mobil-homes, vous avez probablement lu et étudié autant que possible sur l’achat de mobil-homes dans et autour de votre région. La plupart de ces articles et vidéos pratiques exprimeront l’importance de ce qu’il faut faire correctement, ainsi que des procédures appropriées du début à la fin. Cependant, dans cet article, laissez-nous discuter de certains pièges que même les investisseurs chevronnés peuvent rencontrer lorsqu’ils investissent dans des mobil-homes.

Acheter un mobil-home en dehors du camping

Vous pensez avoir trouvé la solution pour acheter votre mobil-home auprès d’une société de vente spécialisée ? Bien que cette façon de procéder semble intéressante car les mobil-homes sont vendus à prix plus attractif que ceux installés directement sur un camping, il faudra faire attention. En général, les campings refusent les mobil-homes qui ne sont pas vendus sur leur terrain.
Tandis que d’autres le permettent, mais avec des droits d’entrée assez exorbitants.
La meilleure solution pour réaliser un investissement locatif et générer une rentabilité maximale et réaliser un achat sécurisé est d’acheter son mobil-home auprès d’un camping. Les familles souhaitent de plus en plus passer des vacances dans un lieu convivial où de nombreuses activités sont proposées et où les enfants seront en sécurité.

Acheter un mobil-home auprès d’un particulier

Notez que le prix de vente chez un particulier est souvent supérieur à la valeur marchande réelle du mobil-home. Et celui-ci ne propose aucune garantie en cas de vices cachés.

Mettre le mobil-home sur un terrain privé

Si vous possédez un terrain privé pour installer votre mobil-home et que vous n’avez pas l’intention de louer votre mobil-home, cette formule peut être une option. Toutefois, il faudra être prudent car la législation et le code de l’urbanisme sont stricts à ce propos.
Les règles d’implantation d’un mobil-home sur un terrain privé varient en fonction de la taille de la maison:

  • Mobil home avec une superficie inférieure à 20 m²: une demande préalable auprès de la mairie sera requise.
  • Mobil home avec une superficie supérieure à 20 m²: un permis de construire est nécessaire, l’habitation est soumise aux principes du droit commun.

Conformément au code de l’urbanisme, le mobil-home doit s’intégrer dans le paysage et l’environnement de son emplacement
Cependant, si vous souhaitez investir dans un mobil-home pour en faire la location, évitez de le placer sur un terrain privé. Vous aurez beaucoup moins de demandes de location et la rentabilité locative sera nettement inférieure.

Consulter tous nos articles